YOGA

Le yoga cité par quelques auteurs

« Le mot Yoga vient d’une racine sanskrite YUJ signifiant « atteler ensemble, joindre, unir ». On en donne traditionnellement deux interprétations. Selon la première, le Yoga est « l’union de l’être individuel (jivâtman) au Principe suprême (Paramâtman) ». Selon la seconde, le Yoga est la coordination, l’unification des différents éléments du psychisme humain, comparés à des chevaux fougueux qui seraient disciplinés et attelés à un même char (…/…). Le Yoga désigne donc à la fois le but (l’union) et la méthode (l’unification). »

Introduction aux voies du Yoga – Tara Michaël

En référence au YOGA SUTRA DE PATANJALI, le yoga s’expérimente à travers huit étapes :

Les yamas et nyamas (réfrènements et disciplines) : valeurs, éthique sur lesquels s’appuyer pour nous aider à développer une attitude juste vis-à-vis de nous-mêmes et des autres. Ils représentent notamment un fil conducteur, nous rappelant que l’énergie éveillée par le yoga se doit d’être orientée vers Sattva (Amour et Sagesse), condition nécessaire pour ne pas renforcer l’ego.

Les asanas (postures) : ” I.17 : La prise de posture(āsana)… a pour résultat la fermeté de la position, la disparition de toute maladie et la légèreté physique…la fermeté de la posture qui est stabilité du corps et de l’esprit » (Hatha-yoga pradîpikã – traduction et commentaires -Tara Michael)

Le pranayama (maitrise de la respiration) : “Prana et conscience sont en contact constant l’un avec l’autre. Ils sont comme des frères jumeaux. Il est dit dans les textes de Yoga que tant que la respiration est paisible, le prana est paisible, et par suite, l’esprit aussi est paisible. ../… Connaissant cette connexion entre la respiration et l’état de conscience, les sages yogis de l’Inde ont préconisé la pratique du pranayama, qui est le véritable cœur du yoga.” (Tree of Yoga- B K S Iyengar)

Pratyâhâra: (rétraction des sens) : « II, 58 :  « Celui qui, à la manière de la tortue rétractant ses membres, retire ses sens des objets sensibles, celui-là est confirmé en sagesse » (La Bhagavad-Gîtâ. Suivie du Commentaire de Sankara (extraits)- Michel Hulin)
La perception sensorielle se détourne des stimuli extérieurs, permettant l’intériorisation.

Dhâranâ (concentration) : « III.1 :  L’attention est le confinement du mental en une région » (Les Yogasūtra de Patañjali avec le commentaire de Bhoja- Philippe Geenens). Cette concentration sur un point (la flamme d’une bougie, un yantra, le bout du nez, un chakra, etc…) calme le flot incessant des pensées.
Et lorsque la concentration, stabilisée, ne vacille plus et se maintient sur la durée, elle se transforme en:

Dhyâna (méditation) : « méditer, au sens yoguique, n’est pas penser, mais au contraire passer au-delà de la pensée rationnelle et individuelle, qui n’est qu’un obstacle à l’intuition profonde » (Le yoga : « Que sais-je ? » – Pierre Feuga, Tara Michaël)

Alors pourra survenir l’étape ultime et décisive :

Samâdhi (entase) l’accès à la Libération, l’Eveil

« Par une méditation profonde, le connaissant, la connaissance et le connu deviennent un. Le voyant, la vue et ce qui est vu n’ont pas d’existence distincte. C’est comme un grand musicien qui ne fait plus qu’un avec son instrument et la musique qui en émane. Alors, le yogi habite sa propre nature et réalise son âme (Ātman), la part de l’Âme Universelle qui est en lui. » (Yoga Dipika – Lumière sur le Yoga- B.K.S. Iyengar)

Tous les darshanas (écoles, courants philosophiques) Indiens, malgré leur apparente opposition ou contradiction, énoncent tous la Libération comme but du yoga, en proposant des façons différentes de l’atteindre. L’objectif est la délivrance de la souffrance que représente notre ignorance (de ce que nous croyons être), pour transcender l’illusion de l’ego et nous dévoiler, nous relier à notre Véritable Nature.

Ce but se retrouve dans de nombreuses traditions, en d’autres lieux du monde. Et toutes nous rappellent qu’il n’est rien à chercher, trouver ou atteindre à l’extérieur : Tout est déjà en nous, ici et maintenant.

La pratique, progressivement, ouvrira en nous un espace disponible et réceptif à l’Ecoute de ce qui est. Cette Ecoute vigilante délestera le mental de ses commentaires, analyses, jugements et projections. Elle permettra d’accueillir pleinement et consciemment l’ordinaire de la vie quotidienne, pour en découvrir le merveilleux, dans sa simplicité-même.

Le Yoga représente le processus de transformation qui permet à l’Homme de passer de l’Horizontalité, à savoir son conditionnement au monde matériel, domaine de l’avoir (état de l’homme machine décrit par Georges Gurdjeff) à la Verticalité, à savoir son ouverture au domaine de l’être (état de l’homme intérieur décrit par Maître Eckhart). L’Homme, alors, « Établi définitivement au centre de toutes choses, celui-là « est à lui-même sa propre loi », parce que sa volonté est une avec le Vouloir universel …/… il a obtenu la « Grande Paix » …/… ; étant identifié, par sa propre unification, à l’unité principielle elle-même, il voit l’unité en toutes choses et toutes choses dans l’unité, dans l’absolue simultanéité de l’« éternel présent » (Le Symbolisme de la Croix- René Guénon)

 

Qu’en attendre ?

Chacun peut y trouver ce qu’il cherche :

  • Sur le plan physique : une bonne condition physique, élimination des toxines, digestion saine, développement de la souplesse, renforcement musculaire, réduction des douleurs chroniques, amélioration de l’état de santé, meilleure conscience et proprioception du corps, amélioration de la respiration, bonne qualité du sommeil, renforcement de l’homéostasie physiologique, …
  • Sur le plan psychologique : Bien être émotionnel, stabilité et force intérieure, sérénité, confiance en soi, meilleure capacité de concentration, dynamisme, enthousiasme, prendre du recul, gestion des émotions, être plus présent à soi-même et disponible aux autres, …
  • Sur le plan spirituel : se connaître soi-même, devenir le témoin neutre de ce qui est, en pleine conscience, ouverture du Cœur, contentement et joie sans objet, acceptation de soi, de l’autre et des évènements extérieurs, guérir de l’ego et non plus guérir l’égo, ataraxie, …

En voir plus

Les 3 plans sont transversaux et perméables et quel que soit l’objectif recherché en pratiquant le yoga, ce dernier nous rappelle que « l’’important n’est pas le but, mais le chemin. »

Il n’y a aucun prérequis pour débuter, aucun préalable de souplesse ou de capacité respiratoire, juste l’envie d’un premier pas à faire qui engagera peut-être le second, vous invitant à persévérer « percez et vous verrez » afin de déployer vos potentialités latentes et éveiller pleinement votre énergie, sans injonction de performance.

Il n’y a pas un type de yoga « meilleur » qu’un autre. Il y a celui qui convient à votre personnalité et il est d’ailleurs fréquent d’évoluer vers des yogas différents au cours de sa pratique.

ma pédagogie

Je pratique régulièrement depuis une vingtaine d’années et participe fréquemment à des stages et post formations. Ma façon d’enseigner évolue donc au fil de ma sadhana. Tout est en devenir et ma pédagogie n’est plus celle que j’avais il y a quelques années et diffèrera de celle de demain.

  • Guider chaque élève à évoluer dans sa pratique, en prenant appui sur lui-même, en l’aidant à comprendre qu’il n’y a rien à réussir ou échouer, rien à juger de faire bien ou mal, aucune performance à atteindre, simplement cultiver une présence attentive et pacifiée de ce qu’il ressent, éprouve, découvre, sans tension, ni projection.
  • Soutenir chaque élève, de façon bienveillante, chaleureuse et contenante, afin qu’il puisse pratiquer en confiance, humblement, dans la joie et l’humour.
  • Permettre à chaque élève d’accueillir et accepter les « limites » du corps qu’il a afin de les dépasser grâce à sa possibilité d’évoluer dans le corps qu’il Est.
  • Enseigner en prenant en compte l’individualité de chacun, au cœur de la dynamique de groupe, afin de créer à chaque séance qui se présente une alchimie particulière, se dégageant de la saveur du groupe formé.

En voir plus

Evoluer moi-même à travers l’interaction avec les élèves et ce partage d’une si grande richesse.

J’organise ponctuellement des ateliers le week-end afin de permettre aux élèves intéressés, d’affiner leur connaissance philosophique du yoga, notamment à travers la compréhension des Ecritures, textes majeurs de l’Hindouisme et textes de référence contemporains.  Ces ateliers permettent à chacun d’appréhender un lien théorie-pratique constructif. (Par ex, la série des 4 ateliers « à la rencontre des chakras »)

Pour se tenir au courant des ateliers à venir, suivre le lien des lieux où j’interviens (ou me contacter).

Et pour conclure, comme l’écrit Swâmi Vivekânanda « Vous pouvez m’écouter attentivement pendant des heures chaque jour, mais à moins de pratiquer, vous n’avancerez pas d’un seul pas. Tout dépend de la pratique …nous ne comprenons jamais ces choses tant que nous n’en avons pas fait l’expérience. ; il nous faut les voir et les sentir par nous-mêmes » (Les Yogas pratiques – Swâmi Vivekânanda) 

Formation Yoga
Vinyasa à Asana
Yoga Studio (Marseille)
(certifiée Yoga Alliance)
Formation
Hatha Yoga
à l’académie
de hatha yoga (Marseille)

 

eleifend neque. venenatis, libero quis, tempus Praesent diam